L’église en pierre l’Assomption dans Sadu

L’église est dédiée à l’Assomption et se trouve au sommet du village, étant considérée monument historique. La date exacte de sa construction ne peut pas être exactement déterminée. La pierre tombale rectangulaire à côté du mur du sud (coincée dans le sol), porte l’inscription suivante, écrite en cyrillique: «Sous cette pierre se trouvent les os du serviteur de Dieu le patron Ilie Cujmăreţ de Kiprovat mort dans l’an du Seigneur 1719 ».
Peut-être que Ilie Cujmăreţ soit l’un des marchands bulgares qui, pour vendre des articles d’argenterie, vagabondaient tous les villages au début du XVIIIe siècle. Le fait que l’inscription est prolongée autour de la pierre, peut conduire à la conclusion que la pierre était à l’origine un tombeau dans l’église, et que depuis les travaux d’élargissement de l’église la pierre a été coincée dehors de l’église. On constate que dans l’église il y a des restes de fondations des sanctuaires des deux plus anciennes églises du village, mentionnés dans les documents en 1358. On a aussi trouvé des os et des pièces d’argent datant du XVIe siècle. Sur une brique du mur intérieur de la tour, l’inscription suivante est incrustée: « Maçon Oprea de Făgăraș 1757» et sur le toit de la tout, l’année 1795. L’église a la forme d’un bateau sans nefs latérales et est couverte en carreau. Elle dispose d’une seule tour avec un toit en forme de deux ampoules d’oignon, superposées, couvertes en feuille galvanisé. Les murs sont faits de pierre et de brique, ayant une épaisseur de 1,3 m. Les murs de la tour sont ornés avec des guirlandes de cercles et des ovales faites en brique rouge, visibles contre le blanc des murs.
L’intérieur de l’église a trois arches successives, l’arc du milieu plus haut que les autres avec une forme de dôme sphérique. Sous la voûte se trouvent les fondations semi-circulaires des deux autels de l’ancienne église. Dans le XVIIIe siècle, le nouvel autel et la tour ont été ajoutées. A cette occasion, il y avait un changement et la voûte actuelle de la nef a été construite. La partie la plus ancienne de l’édifice actuel est celui du milieu. Ceci est confirmé par la fresque exécutée en trois étapes et avec trois qualités exceptionnelles. La peinture la plus ancienne et précieuse est celle du milieu de la nef et des parois latérales du narthex.
Le plafond de la nef est fait plus tard, ayant une autre peinture à fresque. Au front de la nef et dans l’autel, la fresque est différente : dans les années 1980, des restaurations dans le style de tempera ont été faites.

 Sursa text/foto: http://www.sadu.ro/multimedia/foto/biserica-din-piatra/

Contact:

Adresă: str. Prundului, nr 36, comuna Sadu, județul Sibiu
Preot: Neagoe Gheorghe
Email: neagoegheorghe54@yahoo.com